Famille et finance

Un budget de mariage : oui je le veux!

Commencez votre union du bon pied financièrement en gérant les coûts du mariage

Réserver la salle. Commander les fleurs. Envoyer les invitations. Acheter des cadeaux pour les invités. Si cela ressemble à votre liste de choses à faire, vous pourriez avoir besoin d’un peu d’aide pour établir le budget de votre mariage.

La plupart des futures mariées dépensent plus que ce qu’elles ont prévu pour leur mariage. Selon un sondage mené en 2015 par Wedding Bells, les couples canadiens s’attendent à débourser 30 717 $ pour un mariage, et 75 pour cent des futures mariées disent qu’elles dépenseront probablement plus que cette somme. Voici les conseils de trois couples pour planifier un mariage sans se ruiner.

Établissez d’abord un budget

Tous deux âgés de 28 ans, Tyler Warren et Amanda Kelly ont commencé à dresser le budget de leur mariage peu après s’être fiancés. Ils ont eu recours à cette feuille de calcul pour établir un budget de 15 000 $. « J’étais un peu sceptique quant à ce montant, concède Amanda. Nous sommes allés à dix mariages l’année dernière, alors j’avais une bonne idée de ce que peut coûter un mariage. Je savais que nous limiter à 15 000 $ serait difficile. »

Pour réduire les coûts, Tyler et Amanda ont dû se montrer créatifs. Ils ont réservé un musée dans une petite ville un dimanche plutôt qu’un samedi. Ils ont aussi demandé l’aide d’amis et de membres de leur famille. « J’ai constaté que les gens sont très heureux quand vous vous mariez et qu’ils ne demandent qu’à vous aider, poursuit Amanda, qui a trouvé un photographe, un pâtissier et un groupe de musiciens grâce à son réseau personnel. Elle dit que les cadeaux reçus sous forme de services sont plus précieux à ses yeux que les cadeaux en argent. Pour économiser en frais d’impression et de timbres, le couple a également eu recours à un site Web pour envoyer les invitations par courriel.

Décider d’un budget de mariage a été une question de compromis pour Adam McSweeny, 28 ans, et Megan McIlmoyl, 27 ans. « Selon moi, le budget devait être beaucoup plus élevé que selon lui, de dire Megan. Il nous a fallu négocier au départ, mais nous sommes arrivés à nous entendre sur un montant que nous pouvions tous deux accepter. » Avant que le couple décide d’un budget, Megan a fait beaucoup de recherches sur les salles, les traiteurs et les divers services pour connaître leurs coûts. Pour sa part, Adam a commencé à planifier en se basant sur le bilan financier du couple. « Je tiens le compte de nos revenus et dépenses, explique-t-il. Une fois tous les autres facteurs pris en compte, j’ai déterminé ce que nous pouvions nous permettre de dépenser pour le mariage de façon réaliste. »

« C’est important [...] de mettre le jour du mariage en contexte et de vous assurer d’avoir assez d’argent pour le style de vie que vous désirez. » – Justin Pilon

Définissez des priorités

Pour Sarah Emms et Justin Pilon, âgés de 26 ans, qui dit mariage dit surtout bonne nourriture et bon vin. Gourmets à leurs heures, ils ont donc décidé de ne pas regarder à la dépense pour le repas de la réception, mais d’économiser pour d’autres éléments du mariage. Par exemple, plutôt que d’acheter des cadeaux pour leurs invités, ils ont confectionné de la confiture de pêche à leur intention et comptent également se charger de faire les plats du souper de répétition.

Pour ce qui est du volet vestimentaire, le couple a encore fait preuve d’esprit pratique. « Nous nous préoccupons des coûts, et pas seulement en ce qui nous concerne. Nous voulons aussi éviter que les gens dépensent trop pour être des nôtres », commente Sarah.

Plutôt que d’imposer une robe en particulier à ses filles d’honneur, Sarah leur a demandé de choisir celle qu’elles voulaient, à condition qu’elle soit de la couleur et du tissu spécifiés, leur permettant ainsi d’avoir droit de regard sur le prix de leur robe. Justin a demandé à ses garçons d’honneur de porter un complet bleu marine, mais leur a laissé le choix entre la location ou l’achat. Il a pour sa part acheté son complet pour le reporter. Sarah ne croit pas qu’elle pourra reporter sa robe de mariée, mais a pris soin de choisir des chaussures et un sac à main qui pourront être intégrés à sa garde-robe après le mariage.

Adam et Megan ont eux aussi accordé la priorité à la nourriture, mais ont dû faire des concessions sur les boissons. « Dans un monde idéal, j’aurais aimé offrir un service de bar ouvert à mes invités, admet Megan. Mais nous avons dû nous demander si c’était bien réaliste. » Le couple a finalement opté pour une formule de bar à deux dollars la consommation.

Ayez une vue d’ensemble

Lorsque vous planifiez un mariage, cela peut vous sembler l’événement le plus important au monde. C’est bien sûr un grand jour, mais si vous vous projetez un peu dans l’avenir, vous pourriez être moins enclin à y consacrer toutes vos économies. Vous voulez peut-être acheter une maison ensemble, avoir des enfants ou encore démarrer une entreprise. Il s’agit de trouver un équilibre, ce qui est différent d’un couple à l’autre.

Adam et Megan ont décidé d’acheter une maison avant de se marier et ont reporté leur mariage afin de pouvoir épargner suffisamment pour le payer. Quant à eux, Justin et Sarah ont prévu de se marier presque deux ans après leurs fiançailles pour avoir le temps d’économiser.

« Au moment de fixer un budget, je crois qu’il est important de le faire dans le contexte plus large de votre vie ensemble, conseille Justin. C’est important d’avoir une certaine idée des grandes priorités qui sont les vôtres comme couple afin de mettre le jour du mariage en contexte et de vous assurer d’avoir assez d’argent pour le style de vie que vous désirez. »

N’attendez pas pour planifier

Si vous passez des semaines, des mois, voire des années à planifier votre mariage, pourquoi ne pas consacrer quelques heures à planifier votre avenir financier? Justin et Sarah ont rencontré un conseiller en sécurité financière peu après leurs fiançailles. « Nous nous sommes munis d’un bon programme [de sécurité financière] avant le mariage, qui portait notamment sur ce que nous pouvions mettre de côté pour le mariage de façon réaliste », confie Justin.

Même si vous ne prévoyez pas vous marier sous peu, une rencontre avec un conseiller peut être une excellente façon d’amorcer la conversation sur la manière de regrouper vos revenus et dépenses. Rien n’est moins romantique que des dettes. D’ailleurs, les questions d’argent figurent en tête des causes de divorce. Veiller à amorcer votre relation sur de bonnes bases financières peut vous éviter beaucoup de stress avant et après le mariage.

Jen O'Brien, « Wedding Trends In Canada 2015. », Weddingbells.ca, 2015. [en anglais seulement]

Partager :

Les renseignements fournis reposent sur les lois, règles et règlements actuels régissant les résidents canadiens. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations peuvent changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.