Maison et foyer

Les coûts cachés de l’achat d’une maison

Les dépenses à prendre en compte à l’achat d’une maison

Quand vous pensez à l’achat d’une maison, les dépenses comme la mise de fonds, la commission de courtage immobilier et les frais de déménagement vous viennent probablement à l’esprit. Bien qu’elles représentent généralement la majeure partie des dépenses, il existe aussi d’autres coûts associés à l’achat d’une maison que les gens oublient souvent. Consultez la liste suivante des coûts pouvant accompagner les différentes étapes de l’achat d’une maison.

Avant la clôture de la transaction

Inspection de la maison

  • Il est souhaitable de faire évaluer par un inspecteur en bâtiments certifié la propriété qui vous intéresse. Il vérifiera des éléments comme la fondation, les systèmes de chauffage et de climatisation, le système électrique, la toiture et la plomberie, dont vous avez intérêt à connaître l’état avant de faire une offre d’achat.
  • Coût approximatif : 500 $

Dépôt de la mise de fonds

  • Après que votre offre formelle sera acceptée par le vendeur, vous devrez déposer une somme en mise de fonds sur le prix d’achat. Cette somme sera affectée au paiement final du prix d’achat.
  • Coût approximatif : variable, le minimum requis peut aller jusqu’à 5 % du prix d’achat de la propriété

Évaluation de la propriété

  • Avant que votre demande de prêt hypothécaire soit approuvée, le prêteur pourrait exiger une évaluation de la propriété.
  • Coût approximatif : 250 $ à 500 $, mais le prêteur hypothécaire renonce parfois à l’exiger

Pour respecter votre budget, il est important de prendre en compte les dépenses supplémentaires à prévoir avant d’entreprendre le processus d’achat d’une maison.

À la clôture de la transaction

Honoraires d’avocat ou de notaire

  • Votre avocat ou notaire vous imposera des honoraires pour faire la recherche du titre de propriété en vue de confirmer que le vendeur possède la propriété actuellement et de déterminer quels privilèges (comme des hypothèques) grèvent cette dernière, privilèges dont elle devra être libérée au moment de la vente. Il produira les documents requis pour conclure la transaction et s’assurera que vous recevez bien le titre de propriété de la maison que vous achetez.
  • Coût approximatif : 500 $ à 1 500 $

Arpentage et/ou assurance de titres

  • L’arpentage est facultatif, mais parfois exigé par le prêteur. Il sert à établir les délimitations de la propriété, les mesures du terrain et l’emplacement de la maison sur la propriété.
  • L’assurance de titres est souvent employée lorsqu’un certificat de localisation n’a pas été produit par un arpenteur ou est introuvable. Elle sert à protéger la propriété du bien immobilier et est généralement souscrite par l’intermédiaire de votre avocat. Elle vous protège de la fraude reliée au titre de propriété et pourrait vous permettre de vous prémunir contre le vol d’identité et les droits qu’aurait mis au jour la recherche sur le titre de propriété menée par votre avocat ou notaire.
  • Coût approximatif : arpentage de la propriété : 750 $ à 1 000 $; assurance de titres : somme forfaitaire qui varie selon la valeur de la propriété

Droits de mutation immobilière

  • Il s’agit des droits imposés lorsqu’une propriété change de propriétaire. Dans certaines provinces, il est possible pour les acheteurs d’une première maison d’obtenir le remboursement de ces droits.
  • Coût approximatif : pourcentage du prix d’achat de la propriété qui varie selon la province. Certaines villes peuvent imposer des droits de mutation immobilière supplémentaires. Consultez le site Web du gouvernement de votre province pour plus d’information.

TPS/TVH/TVQ

  • Ces taxes sont généralement imputées sur les maisons neuves, mais pas sur les propriétés en revente. Toutefois, certaines propriétés existantes ne sont pas exemptées.
  • Coût approximatif : pourcentage du prix d’achat de la propriété qui varie selon la province. Consultez le site Web du gouvernement de votre province pour plus d’information.

Dépenses payées d’avance

  • Si le vendeur a déjà payé certaines dépenses futures comme les impôts fonciers ou des factures de services publics, vous devrez les lui rembourser pour que la clôture de la transaction soit légalement possible.
  • Coût approximatif : variable

Impôts fonciers

  • Les impôts fonciers peuvent être réglés de différentes façons : un paiement annuel, des paiements échelonnés sur l’année ou encore des paiements intégrés à vos versements hypothécaires.
  • Si vous demandez à ce que vos impôts fonciers soient inclus dans vos versements hypothécaires, votre prêteur fera les paiements à votre municipalité lorsqu’ils seront exigibles.
  • Si vous décidez de faire des paiements directement à votre municipalité, communiquez avec elle pour connaître la somme que vous devrez payer et quand vous devrez la verser.
  • Coût approximatif : variable

Après la clôture de la transaction

Frais de transfert

  • Certaines entreprises, surtout les services publics, imposent des frais de débranchement/branchement lors d’un déménagement. Vous constaterez probablement ces frais sur votre première facture après avoir déménagé.
  • Coût approximatif : varie selon l’entreprise

Dépôts aux entreprises de services publics

  • Si vous êtes un premier acheteur et n’avez jamais eu de compte auprès d’une entreprise de services publics, celle-ci vous exigera généralement un dépôt pour la première année.
  • Vous récupérerez probablement ce dépôt sous forme de crédits sur votre facture (crédit unique ou plusieurs crédits venant réduire les paiements périodiques).
  • Coût approximatif : varie selon l’entreprise

Assurance prêt hypothécaire

  • Si votre mise de fonds est de moins de 20 % du prix d’achat total de votre maison, vous aurez un prêt hypothécaire à ratio élevé.
  • Avec un tel prêt, vous êtes tenu de souscrire une assurance prêt hypothécaire. Ce type d’assurance protège le créancier hypothécaire si le propriétaire de la maison n’est plus en mesure d’effectuer ses paiements hypothécaires. Pour plus d’information à ce sujet, consultez le document Aperçu des prêts hypothécaires : les termes et les règles que vous devriez connaître.
  • Coût approximatif : varie selon la mise de fonds; la prime peut être ajoutée à vos versements hypothécaires.

Assurance habitation

  • Cette assurance protège votre maison et son contenu en cas de feu, de catastrophe naturelle, de vol ou d’autres circonstances malheureuses, et elle est exigée par les prêteurs. Les polices varient selon les options que vous choisissez, et leurs primes sont établies selon le niveau de protection offert.
  • Coût approximatif : variable, payable annuellement ou par versements périodiques

Gérer les coûts et les aspects logistiques de l’achat d’une maison peut demander beaucoup de travail. Vous devez prendre en compte toutes les dépenses supplémentaires avant d’amorcer le processus d’achat d’une maison pour vous assurer de respecter votre budget. N’oubliez pas qu’être propriétaire d’une maison se traduit souvent par des réparations et des rénovations, ainsi que des dépenses en meubles et en décoration. Vous devriez aussi réfléchir au type de protection d’assurance qui vous convient.

Si la perspective d’acheter une maison vous cause de l’insécurité quant à vos finances, sachez qu’un conseiller en sécurité financière peut vous aider à vous préparer. En effet, il peut évaluer à quel point vous êtes prêt à devenir propriétaire d’une maison et vous guider à établir des objectifs en vue d’acquérir la maison de vos rêves.

Partager :